Faire du Crowdfunding : 3 choses à faire avant de lancer sa campagne

Faire du Crowdfunding : 3 choses à faire avant de lancer sa campagne

Faire du Crowdfunding : 3 choses à faire avant de lancer sa campagne

Faire du crowdfunding signifie vouloir faire appel à un financement participatif, que celui-ci soit simplement pour vous apporter des fonds supplémentaires, mais pas forcément vitaux à l’élaboration de votre projet (c’est un supplément qui vous aider à aller plus vite, si vous préférez) ou pour financer complètement votre projet (c’est à dire que sans ces fonds, vous ne pourrez pas partir à l’aventure).

Le crowdfunding est une méthode de financement des Start Up qui se répand de plus en plus aujourd’hui. Et .. de plus en plus vite !

Quasiment toutes les Start Up (même si ce n’est pas leur unique source de financement) font appel au crowdfunding pour parvenir à avoir les fonds nécessaires pour mener à bien leur projet.

Mais contrairement à une idée reçue, ce n’est pas parce que faire du crowdfunding devient tendance aujourd’hui et se mondialise que le financement participatif est apparu il n’y a que quelques années.

Saviez-vous que la Statue de la Liberté a été un des premiers projets faisant appel au financement participatif (Crowdfunding) ? Ca remonte donc à assez loin ! 😉

Voilà pour la petite touche d’histoire.

Maintenant, lançons nous dans la découverte des 3 choses à faire avant de mettre sa campagne de crowdfunding en ligne :

1) Faire du Crowdfunding : Bien choisir sa plateforme

C’est évident. Si vous partez sur une plateforme peu connue, vous aurez peu de résultats.

--------------------------------------------------------------
Comment référencer votre site internet ? Découvrez le meilleur livre sur le sujet en cliquant ici !
--------------------------------------------------------------

Si vous partez sur une plateforme trop spécialisée, les résultats ne seront pas non plus à la hauteur que ce que vous pourriez atteindre.

Mais si vous partez sur une plateforme généraliste, certes, vous allez avoir la possibilité d’obtenir beaucoup plus de fonds, mais vous allez créer également beaucoup moins d’engagement que sur une plateforme de crowdfunding spécialisée dans votre domaine, où TOUTES les personnes qui s’y rendent s’intéressent donc au secteur dans lequel vous évoluez (allez évoluer).

En conséquent, comment choisir la bonne plateforme pour faire du crowdfunding devant cela ?

Hum … Pas évident, n’est ce pas ? En fait, si.

Vous allez tout simplement présenter votre projet à la fois sur les plateformes spécialisées de votre domaine et sur une ou plusieurs plateformes généralistes.

Pourquoi ?

--------------------------------------------------------------
Comment référencer votre site internet ? Découvrez le meilleur livre sur le sujet en cliquant ici !
--------------------------------------------------------------

Tout simplement parce que vous allez combiner plusieurs objectifs.

Faire du crowdfunding sur la plateforme spécialisée ne vous rapportera pas autant que sur la plateforme généraliste, comme je vous l’ai dit un peu plus haut. Votre objectif, sur une plateforme spécialisée, doit être autre donc. Et il doit tout simplement être de créer de l’engagement autour de votre projet, plus que de récolter des fonds (ce sera l’objectif de votre présence sur la plateforme généraliste).

Alors bien évidemment, vous allez tout de même demander des fonds sur la plateforme spécialisée (c’est le but du crowdfunding), mais vous allez fixer un montant objectif beaucoup plus faible.

Voici ce que je vous conseille :

  • Montant objectif de votre présence sur une plateforme spécialisée : entre 1000 et 3000€ maximum.
  • Montant objectif de votre présence sur une plateforme généraliste : entre 10 000 et 30 0000€

De plus, sachez que rien ne vous empêche d’être présent sur plusieurs plateformes de crowdfunding spécialisées, tout en étant également présent sur plusieurs plateformes de crowdfunding généralistes (ça vous compliquera simplement la gestion derrière 😉 ).

D’ailleurs, personnellement, je choisis toujours 6 plateformes : 3 spécialisées, 3 généralistes.

2) Faire du Crowdfunding : Préparer les contreparties des dons

Faire du crowdfunding, c’est récolter des investissements. Et d’habitude, contre investissements, on échange quelque chose. Généralement, ce sont des parts de l’entreprise (actions), qui rémunère ensuite l’investisseur avec des dividendes (pour simplifier tout ça au maximum).

A mon sens, faire du crowdfunding, même si c’est du financement participatif, nécessite que vous offriez quelque chose en échange de vos dons. Cela peut être des parts de votre entreprise, comme dit plus haut (même si je ne vous le conseille pas forcément), ou alors des contreparties qu’on pourrait qualifier de « symboliques ».

Faire du crowdfunding en voulant récolter un max d’argent, et en se disant donc qu’il vaut mieux ne rien offrir aux investisseurs, est une GROSSE erreur. UNE TRES GROSSE erreur même.

Premièrement, vous vous tirez une balle dans le pied en diminuant l’engagement qui peut se créer autour de votre campagne. Deuxièmement, vous diminuez vos chances qu’on vous fasse un don. Troisièmement, vous jetez à la poubelle une occasion de faire du Marketing quasiment à l’oeil en offrant des objets avec votre logo dessus.

Voici donc ce que je vous conseille de faire. Avant de lancer une campagne de Crowdfunding, réfléchissez aux contreparties que vous allez offrir en échange d’investissements.

Vous pouvez par exemple :

  • Offrir une casquette avec votre logo aux personnes qui vous font un don compris entre 25 et 50€
  • Offrir une semaine dans un chalet pour les personnes qui vous font un don de plus de 5000€
  • Etc

Bref, soyez imaginatifs !

3) Faire du Crowdfunding : Préparer une présentation originale de votre projet

Votre présentation, c’est ce qui va convaincre, ou au contraire, enlever l’envie aux potentiels investisseurs de mettre de l’argent dans votre projet.

Votre présentation doit donc être :

  • Convaincante
  • Claire et bien expliquée (ne restez pas dans un vocabulaire technique si votre Start Up est technique par exemple – Sauf sur les plateformes spécialisées, bien entendu)
  • Illustrée
  • Ecrite dans un français ou un anglais IMPECCABLE
  • Bien ordonnée
  • Etc

Mais pas uniquement ! Etant donné que pour que faire du crowdfunding soit vraiment prolifique, il faut se différencier de la masse des projets, en plus d’avoir un bon projet (cela va de soit), il faut également se montrer original dans sa présentation.

Ne faîtes pas comme la plupart des personnes et ne vous contentez pas d’une description écrite. Faîtes des infographies pour illustrer certains aspects de votre projet par exemple. Ou alors tournez votre présentation dans un sens inattendu.

Bref, encore une fois, soyez ingénieux et imaginatifs et le succès de votre campagne de crowdfunding ne sera pas très loin ! 🙂

BONUS : Voici 3 plateformes de crowdfunding généralistes vraiment pas mal du tout :

Certains projets ont réussi à récolter plus de 300 000$ de fonds sur ces plateformes.

A vous maintenant : Quelles sont vos autres astuces pour faire du crowdfunding ? Avez-vous déjà levé des fonds par ce biais ? Pour quel projet ? A quel montant a fini votre campagne ?

A tout de suite dans les commentaires !

Hugo

  • Nico-Labo

    Hello Hugo,

    J’ai reçu le lien de ton article dans ma boite e-mail et ça tombe bien…

    Je viens de lancer ma première campagne de crowfunding en faisant de mon mieux.
    J’ai tenté d’être clair, original, structuré et ordonné dans la présentation de celle-ci.

    De toute manière mon appel au don est déjà spécifique : collecter un capital pour mettre en pratique mes compétences de copy trader ! J’ai appelé ça « Je Suis Une Machine à Billet »…Via la plateforme « lepotcommun.fr »

    Ma campagne vient de débuter donc je n’ai pas le fin mot de l’histoire question « atteindre mon objectif ».

    Cet appel au financement me fait travailler sur mon rapport à l’argent, le mérite, l’estime mais surtout sur la relativité du rapport « heures travaillées / salaire touché »…

    Là ou ton article m’a aidé particulièrement c’est sur :

    -La clarté de mon message de présentation,
    -La contrepartie (qui n’est peu être pas assez explicite)
    -Et donc l’intérêt des visiteurs à soutenir mon projet.

    Les seuls pots communs auxquels j’avais participé auparavant étaient pour des cadeaux d’anniversaire tel qu’un saut en parachute, un nouvel ordinateur…Objectifs atteint par le biais d’une autre plateforme célèbre…

    Découvrez la présentation de mon pot commun et de mon projet d’investissement hors du commun : https://www.lepotcommun.fr/pot/lw2mcygr

    Solidairement votre, Nico-Labo

    • Hello Nico !

      N’hésites pas à m’envoyer le lien ou à le mettre ici en commentaire. J’irais y jeter un oeil dès que possible !

      A bientôt,

      • Nico-Labo

        Voici le lien du pot commun que je n’ai pas beaucoup partagé, il y a de l’idée mais je n’ai optimisé sur d’autre plateformes par exemple…https://www.lepotcommun.fr/pot/lw2mcygr

        • Cool ! Je vais y jeter un oeil très rapidement.

          A très vite 🙂